Les meilleurs casques de Réalité Virtuelle

Mis à jour : 11 nov. 2019

Comparatif entre les différents casques


Bonjour à tous, en tant que salle d’arcade nous avons bien sur réfléchi pas mal aux types de matériel que nous souhaitions proposer chez VR & Co. L’idée de cet article est de faire profiter la communauté de notre approche.

Tout d’abord quelques chiffres : Le marché de la VR représentait 7.9M$ en 2018, dont 15% (1.1M$) concentrés sur le matériel. Entre 2017 et 2018, le marché du matériel VR a chuté de 10 millions d’objets vendus en 2017 à 8 en 2018, principalement à cause d’une baisse de 60% des ventes d’objets liés à la VR sur téléphone. Le futur de la VR semble bien passer par les casques de réalité virtuelle.

A noter que sur le marché des casques, l’utilisation reste principalement la VR puisque 70% des utilisateurs possédant un casque l’ont utilisé pour du jeu. Alors quel casque choisir ? La marque la plus connue du grand public est Samsung, grâce à son casque Gear VR, puis Sony avec la playstation VR.

Pour comparer les différents casques, nous avons retenu un certain nombre de critères :

· L’usage

· Le catalogue de jeux

· Le confort d’utilisation (casque et accessoires)

· La performance (qualité d’image, champs de vision..)

· Le prix


Sony Playstation VR

Usage : Particulier, Playstation only

Catalogue : 3.5/5

Confort : 3.5/5

Performance : 3.5/5

Prix : 4/5


Ce casque VR, conçu par Sony, se démarque par son design futuriste. Depuis sa sortie, il est aussi l’un des plus vendus au grand public. De plus, Playstation augmente son catalogue de VR (plus de 500 jeux disponible), ce qui en fait une option sérieuse pour les possesseurs de playstation.

En terme de performances, la résolution pour chaque œil n’est que de 960 x 1080. C’est faible mais, partiellement compensé par la retroprojection utilisée par Sony pour doubler le taux de rafraichissement par contre ses performances ne permettent pas vraiment d’accéder aux expériences PCs et à leur niveau de finition. De même, l’angle de vue maximum reste limité à 100° ce qui peut gêner certains utilisateurs.

Le catalogue est bien fourni, avec tout le support que peut apporter la Playstation et certaines grosses franchises ont déjà clairement parié sur la PSVR (e.g., Batman Arkham)

En terme de confort, le casque est un peu plus lourd qu’un Oculus rift mais sans que cela ne gêne vraiment l’immersion. Les controlleurs de Sony sont intuitifs mais moins immersifs que ceux du rift.

Enfin, sur le prix, le casque est moins cher qu’un oculus mais surtout, il ne demande pas le support d’un PC gamer qui font exploser l’investissement nécessaire pour les autres casques plus « haut de gamme ».

Dans l’ensemble c’est clairement un bon choix pour les possesseurs de Playstation même si les performances restent pour l’instant en deça des casques liés au PC.



Samsung Gear VR


Usage: Particulier, nécessite un téléphone Samsung (Galaxy S6 à S10, Note 8, A8)

Catalogue de jeux: 2/5

Confort : 3/5 (lourd mais confortable coussinets)

Performance: 3/5 Bonne résolution pour ce prix

Prix : 5/5

Vu le prix imbattable, une bonne option pour les possesseurs d’un téléphone Samsung compatible. Ici aussi, le catalogue sera limité aux offres de Samsung mais le catalogue s’agrandit doucement.

En terme de confort, le casque n’est pas si léger avec un téléphone et le poids clairement orienté vers l’avant, le coussinet des dernières versions du Gear est toutefois particulièrement confortable et compense ce déséquilibre. Enfin les controlleurs, très simples sont étonnamment intuitifs et, avec le contrôle de mouvement intégré, apportent ce qu’il faut pour profiter de l’expérience

Niveau prix, si l’on possède déjà un Samsung, c’est une solution clairement imbattable, mais il ne faut pas s’attendre à découvrir tout ce que peut apporter la VR et les expériences restent loin de ce qu’il est possible d’obtenir dans les casques plus haut de gamme.



Oculus Quest

Usage: Particulier, professionnel en déplacement

Catalogue: 3/5

Confort: 3/5

Performance: 3.5/ 5

Prix: 4/5

Le bijou d’Oculus est pratique, ne nécessite ni PC ni cable d econnexion et il offre une meilleur qualité que les casques cités plus haut, voir que l’Oculus Rift (avec cable).De plus, il permet d’accéder à une partie du catalogue d’Oculus.

En terme de performance, l’Oculus quest affiche une résolution de 1440 x 1600 pour chaque œil sur écran OLED avec un taux de rafraichissement un peu bas à 72 Hz, pas d’écouteurs externe mais une prise jack 3.5mm pour brancher un casque (le son est diffusé par les bandes du casque sur le côté, mais s’il y a du bruit autour de vous, l’immersion ne sera clairement pas totale).La résolution du quest est très bonne mais l’écran OLED, s’il permet une meilleur profondeur des couleurs, contient moins de pixel qu’un LCD (Rift S), ce qui augment le risque de Screen Door Effect. Malgré tout, le casque offre dans l’ensemble une très bonne performance.

Ses limites sont clairement sa batterie (1 à 3h max), son poids qui le rend lourd à porter et le casque montre ses limites sur des expériences VR poussées (n’espérez pas vous immerger dans le monde de Skyrim sur Oculus quest). Un très bon choix pour des fans de VRs qui ne souhaitent pas investir dans un PCs couteux pour compléter un casque.


Oculus Rift S


Usage: particulier, professionnel

Catalogue: 5/5

Confort: 4/5

Performance: 3.5/ 5

Prix: 3.5/5

Le nouveau casque d’Oculus. Lié à l’ordinateur par un cable il se passe des traqueurs muraux de son prédecesseur en intégrant 5 capteurs (un de plus que le quest) pour détecter vos déplacement.

Côté rafraichissement et résolution, la performance peut sembler un peu basse (1280 x 1440 par œil, dalle LCD, 110°, 80Hz) mais les sous-pixels et le RGB rendent une image net et le taux de rafraichissement à 80Hz ne se ressent pas. Comme pour le quest, le système audio transmet le son à travers le casque mais ce système a ses limites et pour augmenter l’immersion, il est recommandé de rajouter un casque.

En terme de confort, le casque est relativement léger et les contrôleurs vraiment intuitifs. Seul bémole, bizarrement l’ajustement de la distance entre les deux yeux (ICD) ne se fait pas mécaniquement, contrairement à un quest et l’ajustement software est clairement moins performant.

Dans l’ensemble, le Rift S est un casque qui permet de découvrir la réalité virtuelle sur PC et d’aller tester les jeux les plus immersifs et les plus impressionnants. Il est agréable, simple à installer et à utiliser. Et même s’il reste un cran en dessous des casques les plus chers sur le marché, il n’a pas à rougir de la compétition, surtout pour son prix.



HTC Vive (et Pro)


Usage: Particulier, Professionnel

Catalogue: 4/5

Confort: 3.5/5

Performance: 4.5/5

Prix: 2.5/5

Le casque qui a dominé le marché pendant une bonne période, alliance de deux géants (Valve et HTC). Nécessitant cable, PC et traqueurs optiques, il est plus encombrant que les casques listés plus tôt mais la qualité s'en ressent. La définition en AMOLED combinée de 2880 x 1600, le champ de vision à 110° et un taux de rafraichissement le placent au-dessus des casques Rift. Les manettes sont robustes mais moins intuitives que celles d'Oculus, d'ailleurs le tout dernier casque d'HTC, moins qualitatif en terme de performance s'est aligné sur un design plus proche de l'Oculus.

En terme de confort, le casque est plus lourd mais les oreillettes qui viennent se poser sur vos oreilles permettent un confort sonore bien supérieur. Le prix, particulièrement le prix du VIVE Pro tourne autour de 1000 euros pour le kit complet, ce qui fait cher, particulièrement lorsqu'on le compare au tout nouveau venu de Valve: l'Index.

Dans l'ensemble les casques HTC VIve et Vive Pro sont plus lourd d'installation mais propose une qualité supérieur au casques sans traqueurs et/ou sans fil. Toutefois, la sortie du Valve Index place le HTC dans une position batarde où il n'est plus le meilleur casque sur le marché, tout en restant relativement cher pour le surplus de performance qu'il apporte. Une bonne affaire quand les prix baisseront !


Valve Index


Usage : Particulier, Professionnel

Catalogue : 4/5

Confort : 4/5

Performance : 5/5

Prix : 2.5/5

Le dernier nés dans les casques «hauts de gamme», le valve index combine un peu tout ce qui se fait de mieux dans le monde des casques VR. En plus de performances qui, sur tous les critères sont au dessus de la compétition (2880x1660 de résolution, en panels LCDs donc plus de pixel que l'écran OLED du Vive Pro, un champ de vision à 130° et un taux de rafraichissement qui peut atteindre 144Hz), le Valve Index a innové sur les manettes: une fixation qui permet de les maintenir en place avec les mains ouvertes et une détection des 5 doigts de la main ouvrent des possibilités pas encore exploitées dans la plupart des jeux.

En terme de confort, le casque est bien équilibré et les mousses protectrices fonctionnent bien. Les écouteurs sont de bonne qualité est placés a une faible distance des oreilles. C'est bien mais dans un environnement bruyant cela n'isole pas totalement. Enfin le micro est extrêmement sensible et dans le cadre d'une salle, peut facilement capter le son des voisins et générer de l'écho entre les casques.

Dans les faiblesses, notons l’impossibilité pour l’instant de remplacer les cables, qui ont tendance à être l'un des points faibles des casques très utilisés. On peut espérer que Valve propose bientôt des accessoires qui permettront de palier ce risque.


Quelques casques que nous n’avons pas mentionné : le google daydream view, l’oculus go, le tout nouveau Vive Cosmos. S'ils apportent quelques différences par rapport aux casques présentés dans cet article, nous avons estimé qu'en aucun cas ils ne les supplanteraient dans leur catégorie.


Pour conclure

Pour conclure, suivant l'usage et le matériel que vous avez chez vous, différentes options s'offrent à vous. En portable, le Samsung Gear vaut clairement le coup si vous avez un téléphone compatible. Si vous n'avez pas de PC suffisemment puissant la playstation VR est une très bonne option pour découvrir la VR à prix raisonnable. Si par contre vous avez un PC, suivant votre envie d'investissement l'Oculus Rift S, le Vive ou le valve index représentent trois options qui vous permettront d'explorer toutes les options de la VR voir d'anticiper les futures applications.



176 vues

©2019 by VR & Co.

  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon